SOUTIEN AUX DOCTORANTS

 

Programme personnalisé de soutien aux doctorants en matière douanière et commerciale internationale

 

 

ALTAPRISMA propose aux doctorants en matière douanière et commerciale internationale un programme de soutien sur mesure.

 

La réalisation d’une thèse de doctorat, notamment en matière douanière et commerciale internationale, est un exercice d’une grande complexité. Les personnes qui sont passées par là, connaissent bien à quel point il est difficile d’arriver à la dernière ligne droite, à savoir la soutenance de thèse. Tout au long de ces quelques années que dure cet exercice on peut douter de ses forces, de sa motivation, etc. Il n’est donc pas difficile de trouver plus d’une raison  pour abandonner le projet de recherche. La motivation des candidats et la ténacité de chacun sont donc mises à rude épreuve. Par conséquent, rien d’étonnant qu’à l’arrivée, le nombre de docteurs soit bien inférieur par rapport au nombre d’inscrits en première année de doctorat. Les abandons sont très courants.

 

Certes, les causes d’abandons sont multiples. Il peut s’agir de considérations personnelles, financières, de santé, etc. Mais le plus souvent, c’est la question de la disponibilité du Professeur qui encadre la recherche qui est pointée du doigt. En d’autres termes, la réussite d’une thèse de doctorat, notamment en matière douanière et commerciale internationale, mais pas seulement, est due en grande partie au soutien et au suivi du doctorant par la personne qui encadre ses travaux.

 

Or, tous les doctorants n’ont pas la chance d’avoir un directeur de recherches disponible, qui suive attentivement l’avancement du projet de recherche doctorale. Le plus souvent, les Professeurs universitaires ou d’Ecoles de commerce ont des activités académiques et des responsabilités administratives multiples et variées. Dans les faits, ils disposent de très peu de temps. Cette situation conduit les doctorants à une certaine forme de solitude, c’est connu. A qui parler ? A qui exposer ses doutes sur l’opportunité de traiter ou pas une question ou une autre ? Comment s’y prendre avec un sujet particulièrement difficile ? Les blocages de ce genre sont fréquents et multiples et les quelques rendez-vous annuels avec le directeur de thèse s’avèrent souvent insuffisants.   

 

Faute de temps, ce manque fréquent de disponibilité de la part du personnel encadrant, a conduit G. RADU, ALTAPRISMA, à proposer aux doctorants des pays francophones un programme de soutien et de suivi sur mesure, afin de les accompagner dans leurs travaux de recherche doctorale portant sur des thématiques douanières et commerciales internationales. Il ne s’agit en aucun cas de se substituer, d’une façon ou d’une autre, aux Professeurs encadrant la recherche. Bien au contraire ! Il s’agit seulement d’œuvrer dans la direction de la réussite, afin de multiplier considérablement les chances des doctorants d’arriver à la soutenance.

 

Notre méthode a fait ses preuves et les résultats sont encourageants. En ce sens, et en fonction des besoins de chacun, toute une série de mesures sont proposées, comme par exemple :

 

1° l’élaboration d’un programme d’actions concret et précis ;

 

2° faire des points réguliers, soit en présentiel (Paris), soit par téléphone,  soit

     par visioconférence (Skype) ;

 

3° l’accompagnement des thésards dans la recherche de solutions concrètes          portant sur des problèmes de fond et/ou de forme ;

 

4° la relecture de la thèse ;

 

5° le coaching avant la soutenance ; etc.

 

Comme les besoins en matière de soutien et de suivi diffèrent d’une personne à une autre et afin de mieux répondre à vos attentes, merci de nous contacter via la rubrique « Contact » de notre site web en précisant le sujet de votre recherche et l’état d’avancement de votre projet doctoral. Merci également de nous préciser votre motivation, car c’est l’une des clés de la réussite, et de nous  transmettre aussi un résumé de votre parcours. 

 

*     *     *